5 minutes
CoverAvant-proposNoms et pronomsLes nomsLes pronoms personnelsLes pronoms démonstratifsLes pronoms relatifsLes pronoms indéfinisModificateursLes déterminantsLes quantifieursLes adjectifsLes adverbesLe comparatif et le superlatifLes prépositionsVerbesLes verbesLes verbes réfléchisL'indicatifLe présentLe passé composéL'imparfaitLe plus-que-parfaitLe futurLe conditionnelLe subjonctifL'impératifLes participesL'infinitifLes temps littérairesTransformationsLes conjonctionsLa négationL'interrogationLe discours rapporté

Les pronoms démonstratifs

Nuage de pronoms démonstratifs
wordclouds.com

Objectifs

Observez et déduisez

Qu'est-ce que vous remarquez par rapport aux parties soulignées du texte suivant ?


[V]ers huit heures... réveillé en sursaut, j’entendis que mon voisin avait repris son marivaudage matrimonial avec l’indépendante Olly, celle qui avait été la première dont j’eusse entendu la voix.

Je m’habillai le plus vite qu’il me fut possible et allai trouver la respectable hôtesse du boarding house :

— Il m’est impossible de dormir dans la chambre que vous m’avez donnée. Dès l’aube, mon voisin parle avec des visiteuses et la nuit il s’entretient avec des visiteurs.

— Vous avez le sommeil léger, monsieur. On vous donnera une autre chambre à un autre étage que celui où vous êtes logé.

« Votre voisin est un homme estimable.

« C’est le fameux comique Chislam Borrow. Il... est maintenant un vieux célibataire. Il n’a ni parents ni amis. Il a pris pension ici, voici déjà trois ans, et ne parle à personne sinon avec lui-même. Sa ventriloquie lui fournit le moyen d’avoir de la compagnie quand il lui plaît.

« Il lui arrive souvent de converser avec une de celles qu’il aurait voulu épouser ; parfois encore, il parle avec lui-même et ce sont ses dialogues les plus tristes.... [C]es souvenirs bavards ne valent point, malgré leur variété, le simple langage d’une épouse dont les cheveux auraient blanchi en même temps que ceux de l’ancien comique, si désolé — et qui consolerait maintenant sa vieille vie… »

Les Souvenirs bavards, Guillaume Apollinaire (domaine public)


Considérez ces questions :

  • À quoi font référence les pronoms celle, celui, celles, et ceux ? Qu'est-ce qui détermine la forme de ces pronoms ?
  • Quels mots suivent les pronoms celle, celui, celles, et ceux ? Qu'est-ce que ces mots ont en commun ?
  • Quelle forme le pronom ce prend-il devant une voyelle ? Ce pronom est suivi de quel mot dans ce passage ?

Introduction

La fonction d’un pronom démonstratif est de remplacer un groupe nominal (un déterminant et un nom). Ce qui met les pronoms démonstratifs à part des autres pronoms est qu’ils désignent et situent les noms qu’ils remplacent, indiquant souvent un référent par sa proximité ou par la possession.

celui, celle, ceux, celles

Celui, celle, ceux, et celles sont des pronoms démonstratifs. Ils remplacent un nom spécifique, qui a été mentionné ou qui est évident d’après le contexte, afin d’éviter la répétition. Ils font l’accord en genre et en nombre avec les noms qu’ils remplacent.

nombre masculin féminin
singulier celui celle
pluriel ceux celles

Ces pronoms démonstratifs ne se trouvent pas seuls. Ils sont suivis de la préposition de ou d’un pronom relatif (qui, que, dont, , auquel/à laquelle/auxquel(le)s).

Celui de/d’, celle de/d’ etc. indiquent la possession. Ils sont généralement traduits par ‘that of’, ‘those of’ ou par la forme possessive.

C’était son rêve depuis ses 16 ans, ou plutôt celui de sa mère.

Ses valeurs ne sont pas compatibles avec celles de la République.

Pronom démonstratif + pronom relatif introduit une phrase relative où ces pronoms ont la fonction du sujet, du complément du verbe, ou du complément d’une préposition.

Là encore, il faut reconnaître que ceux qui ont organisé cette expérience ont bien fait les choses.

Et voici maintenant celui que vous attendez tous !

Ma mère n’est pas comme celle dont je parle dans le spectacle.

-ci et -là sont ajoutés aux pronoms démonstratifs pour indiquer la proximité ou l’éloignement comme la distinction entre ‘this one’ et ‘that one’ en anglais. Dans cet usage, ils ne sont pas forcément accompagnés d’un pronom relatif ou de de. Ils remplacent un nom avec un déterminant démonstratif (cette télévision-ci devient celle-ci).

Celle-ci, elle a un écran très grand tandis que celle-là, beaucoup plus petit.

ceci, cela

Ceci et cela sont des pronoms démonstratifs invariables. Ils font référence à des choses qui ne peuvent pas avoir de genre spécifique, comme des idées ou des déclarations. Ceci évoque une notion de proximité, alors que cela est plus éloigné. Mais cette distinction est souvent métaphorique. Par exemple, ceci pourrait indiquer une idée que l’on vient de mentionner ou mentionnera, alors que cela fait référence à une idée discutée plus tôt. Ça est souvent utilisé dans un style familier ou conversationnel à la place de cela. Devant une voyelle, ça peut (mais ne doit pas forcément) devenir ç’.

Mais à quelles conditions pouvons-nous affirmer ceci ? Il nous faut pour cela reprendre notre confrontation.

Il est encore trop tôt mais ça pourrait arriver.

Ç’aurait été plus probant.

ce

Le pronom neutre ce, comme sujet du verbe être, présente ou désigne quelqu’un ou quelque chose. Ne confondez pas cette construction avec il/elle + être, qui sert à décrire quelqu’un ou quelque chose qui a déjà été présenté.

ce + être

C’est ou ce sont peuvent être suivis de :

C’est un effort presque impossible à faire.

Ce sont des pilotes très bien payés qui font grève.
C’est Vincent qui est en tête.
C’est lui qui me l’a dit.
Mais s’il n’y a ni gardien, ni chien, ni système de sécurité, c’est parce que c’est le 31 décembre et que c’est la grande nouba (fête).

Demain, c’est jeudi, pas cours.
Mais parler de protectionnisme intelligent, c’est être un mauvais citoyen.
C’est intéressant, mais il faut être prudent.
🌍 Variation : Normalement, on utilise c’est devant un nom singulier et ce sont devant un nom pluriel. Néanmoins, à l’oral on peut utiliser c’est même devant un nom pluriel : C’est des gens qu’on aime beaucoup.

il/elle + être

Utilisez il/elle est ou ils/elles sont devant les éléments suivants :

Ils étaient beaux, ils étaient fiers, mes mots à moi.
Elle est américaine .

Ils sont ingénieurs et designers.

Il est musulman, non pratiquant.
🛈 Information : Pour présenter une personne par sa nationalité, profession, ou religion (plutôt que de décrire la nationalité, profession, ou religion d’une personne déjà présentée), utilisez ce + être avec un article : C’est un musulman, Ce sont des ingénieurs. Notez que la nationalité prend une minuscule comme adjectif, mais une majuscule comme nom : C’est une Américaine.

Rappelez-vous qu’il(s) et elle(s) font référence à une personne ou à une chose spécifique. Le pronom ce ne fait pas référence à une personne ou à une chose en particulier ; il est généralement traduit comme « that ».

Il est bête, ce Patrick.

C’est bête de gaspiller deux cartouches pour rien.

d’autres fonctions de ce

Ce est utilisé comme antécédent d’un pronom relatif, quand l’antécédent n’est pas spécifié par un nom dans la phrase :

Prends ce que tu veux.

C’est clairement ce dont nous avons besoin.

Ce (ou ça dans le langage familier) est toujours utilisé quand le verbe être est composé avec un verbe auxiliaire ou semi-auxiliaire :

Ce peut être une forme de réponse.

Maintenant, ça aurait été du gâteau.

Ce est utilisé souvent pour mettre un élément au début de la phrase pour le souligner :

C’est très important, son apparence. (vs Son apparence est très important)

C’est moi qui joue au ballon. (vs Je joue au ballon)

Ça, c’est une vraie ambition ! (vs C’est une vraie ambition)

Vérifiez votre compréhension

End-of-Chapter Survey

: How would you rate the overall quality of this chapter?
  1. Very Low Quality
  2. Low Quality
  3. Moderate Quality
  4. High Quality
  5. Very High Quality
Comments will be automatically submitted when you navigate away from the page.
Like this? Endorse it!