5 minutes
CoverAvant-proposNoms et pronomsLes nomsLes pronoms personnelsLes pronoms démonstratifsLes pronoms relatifsLes pronoms indéfinisModificateursLes déterminantsLes quantifieursLes adjectifsLes adverbesLe comparatif et le superlatifLes prépositionsVerbesLes verbesLes verbes réfléchisL'indicatifLe présentLe passé composéL'imparfaitLe plus-que-parfaitLe futurLe conditionnelLe subjonctifL'impératifLes participesL'infinitifLes temps littérairesTransformationsLes conjonctionsLa négationL'interrogationLe discours rapporté

L'infinitif

Nuage de verbes à l'infinitif
wordclouds.com

Objectifs

Observez et déduisez

Qu'est-ce que vous remarquez par rapport aux parties soulignées du texte suivant ?


— J’en viens presque à aimer mon nom, quand je l’entends sur votre bouche. Savez-vous ce dont j’avais le plus horreur, là-bas ? C’est du luxe. Tant de confort, tant de facilités… Je me sentais devenir anarchiste. À présent, au contraire, je crois que je tourne au conservateur. J’ai compris brusquement cela, l’autre jour, à cette indignation qui m’a pris en entendant le touriste de la frontière parler du plaisir qu’il avait à frauder la douane. « Voler l’État, c’est ne voler personne », disait-il. Par protestation, j’ai compris tout à coup ce que c’était que l’État. Et je me suis mis à l’aimer, simplement parce qu’on lui faisait du tort.... Presque tous les gens que j’ai connus sonnent faux. Valoir exactement ce qu’on paraît ; ne pas chercher à paraître plus qu’on ne vaut… On veut donner le change, et l’on s’occupe tant de paraître, qu’on finit par ne plus savoir qui l'on est… Excusez-moi de vous parler ainsi. Je vous fais part de mes réflexions de la nuit.

— Vous pensiez à la petite pièce que vous nous montriez hier. Lorsque je partirai…

Elle ne put achever sa phrase ; les larmes montaient à ses yeux, et, dans l’effort qu’elle fit pour les retenir, Bernard vit ses lèvres trembler.

— Alors, vous partirez, Laura… reprit-il tristement. J’ai peur, lorsque je ne vous sentirai plus près de moi, de ne plus rien valoir, ou que si peu… 

Les Faux-monnayeurs, André Gide (domaine public)


Considérez ces questions :

  • Quels verbes soulignés suivent une préposition ? Lesquels suivent un verbe conjugué ?
  • Quels verbes soulignés adoptent la place du sujet ?
  • Quelle est la forme de la négation avec les verbes soulignés ?

Introduction

L’infinitif exprime le sens d’un verbe sans spécifier un sujet ou un temps. Si un verbe à l’infinitif est le complément d’un autre verbe, il adopte le sujet et le temps du verbe principal. Comme les autres modes, il a une forme au présent et une autre forme au passé. Mais ces formes n’expriment pas le temps de l’action, mais plutôt si l’action est au même temps que le reste de la phrase ou antérieure au reste de la phrase.

Forme

Le présent de l’infinitif est la forme de référence de tous les verbes. L’infinitif se termine toujours par -er, -ir, ou -re.

Qu’est-ce que tu veux faire ?

La construction passive (voir Verbes) peut être mise à l’infinitif avec le verbe être à l’infinitif et le participe passé du verbe.

Cela doit être pris très au sérieux.

Le passé de l’infinitif est formé de l’infinitif de l’auxiliaire (avoir ou être) et le participe passé du verbe. Le choix d’auxiliaire et l’accord du participe passé suivent les mêmes principes que pour les autres temps composés (voir Passé composé).

Merci encore d’être venus nous voir.

Après avoir fait le tour du monde, tout ce qu’on veut, c’est être à la maison.

Notez que l’infinitif passé indique un sens antérieur. Dans la première phrase ci-dessus, l’action venir nous voir a été complétée avant que la phrase soit prononcée. Dans la deuxième phrase, l’action faire le tour du monde est complétée avant l’action vouloir être à la maison, mais toute la phrase a une interprétation générale et ne fait pas référence à un moment en particulier.

La construction passive peut être mise à l’infinitif passé avec le verbe être à l’infinitif passé (avoir été) et le participe passé du verbe.

L’iguanodon est la 2e espèce de dinosaures à avoir été décrite.

Ne pas, ne plus, ne rien ou ne jamais sont placés côte à côte devant l’infinitif pour le rendre négatif. Ne personne, par contre, se met autour du verbe.

C’est vous qui m’avez dit de ne pas bouger.

Elle préfère ne rien dire à sa soeur.

Je ne prendrai pas d’exemple pour ne fâcher personne.

Pas est parfois omis à la négative avec un infinitif après les verbes savoir, pouvoir, oser et cesser.

Je ne saurais expliquer en quoi ce disque est différent des autres.

Il connaissait déjà la réponse, Lora ne pouvait refuser.

Emplois

L’infinitif peut parfois fonctionner comme un nom. Par exemple, il peut être le sujet d’une phrase.

Croire est aussi naturel, pour moi, que respirer.

L’infinitif peut être utilisé pour donner un ordre écrit lorsqu’il n’y a pas de destinataire spécifique. Vous verrez souvent ce formulaire sur les panneaux ou dans les recettes (voir Impératif).

Ne pas toucher à la friteuse.

L’infinitif est souvent le complément direct d’un verbe. Les verbes suivants peuvent prendre un infinitif comme complément :

Beaucoup de verbes peuvent prendre un infinitif comme complément oblique, marqué par une préposition. Cette préposition est généralement de ou à (pour plus de détails, voir Prépositions).

L’infinitif est la forme verbale généralement utilisée après une préposition en français. L’infinitif exprime le but lorsqu’il est utilisé après pour ou afin de. Dans le cas d’avant de et sans, la traduction anglaise est souvent un verbe conjugué (‘Before they left’), ou un participe présent (‘Before leaving’), plutôt que l’infinitif anglais.

Puis, Fabienne a abandonné ses études pour devenir chanteuse.

On attend 10 minutes et le riz finit par absorber toute l’eau.

Il ne faut pas boire sans manger.

Notez que la préposition en est suivie d’un participe présent, pas de l’infinitif.

L’appétit vient en mangeant.

L’infinitif peut être utilisé pour compléter le sens d’un adjectif ou d’un pronom. Généralement, les infinitifs qui suivent un nom ou un adjectif sont précédés de la préposition de. Cependant, les adjectifs et les noms sont suivis de la préposition à + infinitif pour indiquer un sens passif ou une fonction :

J’ai été très content de venir.

Elles n’ont pas les moyens d’aller en Suisse.

Tous les chocolats sont bons à prendre.

J’avais à peine de l’eau à boire pour huit jours.

L’infinitif est souvent utilisé dans des expressions impersonnelles pour éviter le subjonctif lorsqu’un sujet spécifique n’est pas nécessaire (voir Subjonctif).

Il est dommage de négliger cette radio.

L’infinitif peut être utilisé dans une phrase interrogative ou des phrases exclamatives pour exprimer un dilemme.

Quel processeur choisir ? AMD ou Intel ? Double ou quadruple coeur ? Tout dépend de vos usages.

Faire une chose pareille à sa femme !

Vérifiez votre compréhension

End-of-Chapter Survey

: How would you rate the overall quality of this chapter?
  1. Very Low Quality
  2. Low Quality
  3. Moderate Quality
  4. High Quality
  5. Very High Quality
Comments will be automatically submitted when you navigate away from the page.
Like this? Endorse it!