6 minutes
CoverAvant-proposNoms et pronomsLes nomsLes pronoms personnelsLes pronoms démonstratifsLes pronoms relatifsLes pronoms indéfinisModificateursLes déterminantsLes quantifieursLes adjectifsLes adverbesLe comparatif et le superlatifLes prépositionsVerbesLes verbesLes verbes réfléchisL'indicatifLe présentLe passé composéL'imparfaitLe plus-que-parfaitLe futurLe conditionnelLe subjonctifL'impératifLes participesL'infinitifLes temps littérairesTransformationsLes conjonctionsLa négationL'interrogationLe discours rapporté

L'impératif

Nuage de verbes à l'impératif
wordclouds.com

Objectifs

Observez et déduisez

Qu'est-ce que vous remarquez par rapport aux parties soulignées du texte suivant ?


En ce moment il lui sembla qu’il entendait une voix qui criait au dedans de lui :

— Jean Valjean ! Jean Valjean !

Ses cheveux se dressèrent, il devint comme un homme qui écoute une chose terrible.

— Oui ! c’est cela, achève ! disait la voix. Complète ce que tu fais ! détruis ces flambeaux ! anéantis ce souvenir ! oublie l’évêque ! oublie tout ! perds ce Champmathieu ! va, c’est bien. Applaudis-toi ! Ainsi, c’est convenu, c’est résolu, c’est dit, voilà un homme, voilà un vieillard qui ne sait ce qu’on lui veut, qui n’a rien fait peut-être, un innocent, dont ton nom fait tout le malheur, sur qui ton nom pèse comme un crime, qui va être pris pour toi, qui va être condamné, qui va finir ses jours dans l’abjection et dans l’horreur ! c’est bien. Sois honnête homme, toi. Reste monsieur le maire, reste honorable et honoré, enrichis la ville, nourris des indigents, élève des orphelins, vis heureux, vertueux et admiré, et pendant ce temps-là, pendant que tu seras ici dans la joie et dans la lumière, il y aura quelqu’un qui aura ta casaque rouge, qui portera ton nom dans l’ignominie et qui traînera ta chaîne au bagne ! Oui, c’est bien arrangé ainsi ! Ah ! misérable !

Les Misérables, Victor Hugo (domaine public)


Considérez ces questions :

  • Quelle est la fonction de ces verbes ? Pourquoi n'ont-ils pas de sujet ?
  • Est-ce que la forme de ces verbes est comme celle du présent de l'indicatif ? À quelle personne (jetuil, etc.) ?
  • Quel verbe a une forme irrégulière ?
  • Quel verbe a un complément pronominal ? Où est ce complément et quelle forme prend-il ?

Introduction

L’impératif est utilisé pour donner un ordre ou un conseil, comme « Arrête ! », « Écoute ! ». Comme le conditionnel et le subjonctif, l’impératif peut être conjugué au présent ou au passé, mais pas au futur. Gardez à l’esprit que l’impératif est un moyen direct de donner un ordre et qu’il est souvent remplacé par des alternatives moins directs comme le conditionnel.

Forme

L’impératif est conjugué à trois personnes seulement : tu, nous et vous. Pour tous les verbes, l’impératif apparaît sans sujet (le sujet est sous-entendu comme la personne à qui on s’adresse).

présent de l’impératif

La grande majorité des verbes sont réguliers à l’impératif. Pour le pluriel (nous et vous), l’impératif a la même forme que l’indicatif.

Pour le singulier (tu), l’impératif a la même forme que la première personne singulière (je) de l’indicatif. Notez que pour beaucoup de verbes, les formes en je et tu de l’indicatif sont les mêmes (je bois, tu bois), mais pour certains verbes les formes sont différentes (je parle, tu parles). Dans tous ces cas, la forme de l’impératif singulier (deuxième personne) est celle de la première personne de l’indicatif.

Le verbe aller est légèrement irrégulier—sa forme au pluriel est régulière (Allons ! Allez !) mais sa forme au singulier est irrégulière (Va !).

Il n’y a que quatre verbes irréguliers à l’impératif : avoir, être, savoir, et vouloir. Notez que la forme de ces verbes est similaire (mais pas identique) à la forme du présent du subjonctif.

avoir être savoir vouloir
aie sois sache veuille
ayons soyons sachons veuillons
ayez soyez sachez veuillez
🛈 Information : Le verbe vouloir a un sens spécial à l’impératif, car il ne voudrait rien dire de demander à quelqu’un de vouloir quelque chose. Il prend comme complément un autre verbe à l’infinitif pour signifier ‘Be good enough to…’, ‘Would you please…’ ou ‘I hope you will…’. C’est donc un moyen de faire une demande polie à un registre très soutenu, par exemple :
- Veuillez nous en excuser et nous vous souhaitons un agréable voyage.
- En ce qui concerne les notes bibliographiques, veuillez suivre le protocole du MLA.
Alors qu’il existe des formes pour tu et nous, c’est la forme vous de vouloir qui est utilisée presque exclusivement à l’impératif, sauf dans des expressions comme en vouloir à quelqu’un, où le verbe a souvent une forme régulière (Ne m’en veux pas !)

La forme singulière de l’impératif se termine souvent en s (Prends ! Viens !), mais parfois en e (Mange ! Ouvre !) ou en a pour le verbe aller (Va !). Si l’impératif singulier se termine par une voyelle et est suivi d’un des pronoms adverbiaux (y ou en), on ajoute un s à la fin du verbe pour permettre la liaison.

Va demander de l’argent à ton père.

Vas-y et dis-lui que je passerai régler demain.

Achète un dictionnaire !

Achètes-en un pour elle.

passé de l’impératif

Le passé de l’impératif est formé comme le passé composé, sauf que l’auxiliaire (avoir ou être) est conjugué à l’impératif présent.

finir venir
Aie fini Sois venu(e)
Ayons fini Soyons venu(e)s
Ayez fini Soyez venu(e)(s)

Le passé de l’impératif est utilisé très rarement pour donner un ordre d’avoir fini quelque chose avant un certain moment. Il est souvent remplacé par le présent de l’impératif ou par un autre mode comme le subjonctif. Comparez les phrases suivantes :

Subjonctif : Profites-en pour rassembler tes petites affaires, il faut que tu sois parti avant qu’elles arrivent.

Impératif présent : Profites-en pour rassembler tes petites affaires, pars avant qu’elles arrivent.

Impératif passé : Profites-en pour rassembler tes petites affaires, sois parti avant qu’elles arrivent.

Place des pronoms

La négation de l’impératif se fait de la manière normale, avec ne et pas autour du verbe :

Ne reste pas seul dans ton coin.

À l’impératif affirmatif, les pronoms de complément viennent après le verbe, liés par un (ou des) trait(s) d’union. L’ordre des pronoms après le verbe à l’impératif diffère de l’ordre des pronoms devant le verbe (voir Pronoms personnels).

VERBE

-le

-la

-les

-lui

-leur

-moi (m')

-toi (t')

-nous

-vous

-y -en

Si me ou te est le seul ou le dernier pronom de la série, il devient moi ou toi. Me et te deviennent m’ et t’ devant une voyelle.

Oublie-le, comme s’il n’avait jamais existé.

Allons-y, sinon on va être en retard.

Crois-moi, il va payer pour tout ce qu’il nous a fait.

Va-t’en !

Si vous avez des questions, envoyez-les-nous.

Donne-la-lui dès que tu le verras.

À l’impératif négatif, les pronoms de complément viennent devant le verbe à l’ordre normal.

(Ne)

me

te

nous

vous

se

le

la

les

lui

leur

y en VERBE pas
Ne le lui demande pas.

Ne m’en parle pas !

On conjugue les verbes réfléchis de la même manière que les autres verbes : le pronom sujet est supprimé et le pronom réfléchi est mis après le verbe, attaché par un trait d’union. N’oubliez pas que te devient toi.

se souvenir
souviens-toi
souvenons-nous
souvenez-vous

Emplois

L’impératif en tu est utilisé pour donner un ordre à quelqu’un qu’on tutoie (voir Pronoms personnels). L’impératif en vous est utilisé pour donner un ordre à quelqu’un qu’on vouvoie ou à un groupe de personnes. L’impératif en nous est utilisé pour une suggestion donnée à un groupe qui inclut le locuteur, comme la construction Let’s + verbe en anglais.

Passe une bonne nuit, mon amour.

Cliquez sur une couleur dans la palette et validez par OK.

Espérons que cette crise passe assez vite.

Ne confondez pas l’impératif en nous (qui se traduit par la construction Let’s + verbe en anglais) avec le verbe laisser (qui se traduit par les verbes ‘let’ ou ‘leave’ en anglais). Notez l’expression laisser tomber qui veut dire ‘forget about it, drop the subject’.

Laissez votre nom et votre numéro de téléphone.

Laissez tomber avec le cinéma, ce n’est pas intéressant !

L’impératif peut aussi être utilisé dans un sens similaire à une phrase conditionnelle, comme dans cet adage :

Aide-toi, le ciel t’aidera. ‘If you help yourself, heaven will help you (Heaven helps those who help themselves)’

Notez que les instructions écrites (les panneaux, les recettes, etc.) utilisent souvent l’infinitif au lieu de l’impératif. Une construction courante sur les panneaux est Prière de ne pas + infinitif (Prière de ne pas fumer, Prière de ne pas stationner…).

Mélanger la moitié de la vinaigrette aux pommes de terre et laisser reposer quelques minutes.

« Ne pas fumer ! » Maryse t’entends ? De toute façon, t’es non-fumeur.

Vérifiez votre compréhension

End-of-Chapter Survey

: How would you rate the overall quality of this chapter?
  1. Very Low Quality
  2. Low Quality
  3. Moderate Quality
  4. High Quality
  5. Very High Quality
Comments will be automatically submitted when you navigate away from the page.
Like this? Endorse it!